Garde Mok'Kroggar
Lok'tar étranger ! Bienvenu sur les terres de la Garde Mok'Kroggar !

Nous sommes l'un des bras armés de la Horde, un glaive que le chef de guerre brandit afin que nous défendions les nôtres ! Puisse le sang couler jusqu'à notre mort, et puisse cette dernière être glorieuse !

Si tu souhaites nous rejoindre, postule donc ! Seuls réprouvés et pandarens ne sont pas admis, ils ne représentent pas notre idéal, mais peut-être seras-tu à même de nous prouver ta force ! Guerriers et mages, barbares et rois, nous ne sommes qu'un pour la Horde !

Sang et Tonnerre !

Codex : les démons

Aller en bas

Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 27 Aoû - 2:51

Les démons


Les grands vilains de Warcraft




Qu'est-ce qu'un démon ?

Un démon est une créature corrompue par l'arcane maudite du néant. Ce sont des êtres profondément maléfiques qui n'aspirent qu'à ravager les mondes connus afin de se repaître des souffrances et des âmes des milliers de victimes qu'ils laissent dans leur sillage. Ils sont un opposé à toutes les magies bénéfiques tel le druidisme ou la Lumière : en effet, leurs sombres pouvoirs, de formes très variées, ont tous un impact négatif direct sur la vie : consumer l'âme, corrompre la terre, distordre le corps, geler les os, tout cela fait parti d'un arsenal potentiel.

Les démons agissent généralement par factions : la plus connue est bien évidemment la Légion Ardente, l'une des plus grande force de l'univers. Constituée d'une hiérarchie complexe qui souvent s'articulera autour d'une espèce de base et du degré de puissance que l'individu possède, elle n'aspire qu'à semer le chaos dans l'univers et est menée par des démons tous plus redoutables les uns que les autres. D'autres groupes, plus obscures, sembles agir. On peut ainsi citer les satyres d'Azeroth qui, bien que fidèlent à un certain degré à la Légion, tentent d'organiser leurs propres plans dans l'ombre. L'ancien clan de la Lame Ardente est aussi notable. Mais la seule faction démoniaque que l'on ait connu qui affrontait ouvertement la Légion Ardente était celle des Illidari.

Les démons ne connaissent aucune limite, aucun frein, la seule chose capable de mettre à terme à leurs sombres desseins est la mort. Et encore, la mort est très relative chez les démons. Certains ne peuvent mourir que dans leur plan d'existence, et les terribles magies employées sont susceptibles d'en ramener plus d'un à la vie.

La plupart des démons errent sur leurs mondes respectifs, attendant l'appel d'un seigneur démoniaque et l'ouverture d'une porte vers un monde à conquérir. Ils n'hésitent pas à corrompre tout ce qui est possible afin de grossir leurs rangs, et le reste brûle dans les flammes gangrenées.


D'où viennent les démons ?

Virtuellement, d'absolument partout. Si l'on devait définir une base à la prolifération des démons, ce serait sûrement les pires d'entre-eux, les nathrezims, aussi connus sous le nom de seigneurs de l'effroi. Ce sont eux qui ont corrompu Sargeras, qui deviendra le Titan Noir, héraut du massacre dans l'univers. Mais difficile de dire si les nathrezims étaient perfides à l'origine ou si c'est un contact avec les magies du néant qui les auraient rendu ainsi.

En tout cas, n'importe quelle espèce vivant peut être touchée par le mal, même chez les créatures de pure lumière ou de justice, tel les titans ou les naaru. Les seules créatures qui à ce jour n'ont jamais été touchée par les démons sont les Dieux Très Anciens et leurs serviteurs. Mais ils ne sont que l'exception qui confirme la règle.

Il y a plusieurs façons de devenir un démon : une exposition importante à l'énergie démoniaque peut altérer des couleurs du corps vers le rouge ou le vert, comme chez les elfes de sang et les orcs. Boire directement une grande quantité de sang de Seigneur des abîmes peut surdévelopper le physique et faire pousser toutes sortes d'attributs démoniaques. Absorber une essence démoniaque peut radicalement changer le physique et le recouvrir de nouvelles parties, ou recevoir un « don » peut altérer beaucoup de choses. En clair, toute sorte de moyens sont possibles. Une seule chose est claire, il est généralement impossible de faire un retour en arrière. Les orcs sont bien la seule exception, et cela est dû au fait qu'ils n'ont pas eu une exposition trop importante.

La méthode de « recrutement » des démons est simple. Ils se dirigent vers une planète, rentrent en contact avec certaines créatures sur place, leur proposent le pouvoir en échange de leur aide dans une invocation, les corrompent définitivement, et détruisent le monde d'origine. Si Azeroth avait hypothétiquement été dévastée dans le passé, les satyres régneraient sans doute sur ce monde et attendraient leur propre invocation pour dévaster une nouvelle planète.


Quelles sont les forces et faiblesses des démons ?

Les démons sont des maîtres de toute les magies noires, en particulier en démonologie et plus largement en démonisme. Il devient difficile de les affronter une fois qu'ils ont altéré l'environnement afin de renforcer leurs pouvoirs. Leur magie pouvant quasiment tout corrompre, excepté une magie aussi noire que la leur, les affronter sur leur propre terrain est du suicide. C'est pour cela que la Légion envahit régulièrement Azeroth, mais que l'inverse n'est jamais arrivé.

En tant que créatures de ténèbres, les démons sont un opposé aux énergies du bien. Pour imager, cela représente un combat du feu contre la glace. Lumière et gangrène sont aussi susceptibles de se détruire l'une l'autre, voire de s'annihiler complètement, mais cela dépendra de quelle source de puissance est au-dessus de l'autre.

Au-delà de ça, difficile de clairement définir une faiblesse précise aux démons. Leur espèce est tellement diversifiée dans ses capacités que si l'un  en vient à craindre quelque chose, un autre compensera. De toute manière, leur armée se compte en million. Il n'est possible que de les repousser, mais l'inéluctable semble se rapprocher chaque fois un peu plus...

Certains combattants dédient tout leur art à la destruction des démons, mais avec des méthodes bien différentes. On retrouve dans ce cas les chasseurs de démons, qui comme leur nom l'indique, sont spécialisés dans la destruction des démons, en retournant leurs propres pouvoirs contre eux. Les puissants démonistes sont capables de soumettre les démons à leur contrôle. Et enfin, certains champions de la Lumière, en particulier les Redresseurs de torts et Exarques, apprennent à les détruire grâce au pouvoir de la Lumière.

Légende des niveaux de dangerosité : faible, moyen, élevé, extrême, infernal


Dernière édition par Log'nosh le Mar 8 Sep - 17:15, édité 8 fois
avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 27 Aoû - 2:52

Bestiaire :



Diablotin :

"Dans l'ombre de la nuit, des ricanements se font entendre. Doucement, des dizaines de paires d'yeux jaunes commencent à briller d'une lueur maligne, tandis que des paires de crocs jaunis apparaissent. Quelques secondes après, c'est une déferlante de traits enflammes qui tranchent la nuit et sèment le chaos."

Niveau de dangerosité : Faible
Monde d'origine : Supposément Azeroth
Hiérarchie : Serviteurs, familiers


Les diablotins sont de petits démons de la taille d'un gobelin et à la maigreur importante et disposant d'une aura de feu légère. Ils sont dotés de longues oreilles pointues et de touffes de poils sur tout le corps, ainsi que de griffes sur leurs longs doigts crochus. Leur visage, dû à la longueur de leur nez et à leurs petits crocs, a une apparence ricanante, soutenu par leurs yeux jaunes dénués de pupilles. Deux cornes courbées poussent sur leur front. De plusieurs couleurs, ces petites choses courent partout, en lançant des éclairs de feu.

Ces créatures sont faibles individuellement, mais dangereuses en groupe. Elles ne sont pas vraiment commandées, mais plutôt lâchées à divers endroits et profitent de leur nombre pour causer des dégâts importants, d'autant plus qu'elles ont un penchant particulier pour les flammes... Elles maîtrisent quelques sorts défensifs afin de rester en vie le plus longtemps possible, comme la dissipation ou les pactes.

Leur origine n'est pas claire, mais la supposition voudrait qu'ils soient des grells corrompus provenant d'Azeroth, une race de fées malicieuses vivant dans les forêts de Kalimdor. Leur ressemblance sur certaines caractéristiques physiques avec les satyres semblent confirmer cette hypothèse, et laisse donc penser que leur apparition date de la Guerre des Anciens, il y a dix-mille ans de cela. Rien ne viendrait confirmer leur existence avant cette date.

Ils sont des familiers de choix pour les démonistes. Leur volonté est simple à briser et ils ne sont pas très courageux.

Certains diablotins sont plus touchés par la corruption que d'autres et se font appeler « diablotins gangrenés ». Leurs cornes sont plus longues et plus épaisses, une paire d'ailes siège sur leur dos et surtout, ils manipulent un feu gangrené corrupteur et destructeur.


Marcheur du vide :

"Un bruit de gaz se fait entendre. Une ombre imposante se met à glisser vers moi. Elle tend une main éthérée et grogne en s'approchant toujours plus. Ses yeux bleus nuit semblent affamés... de moi."

Niveau de dangerosité : Moyen
Monde d'origine : Néant distordu (ou le Vide)
Hiérarchie : Serviteurs, familiers


Les marcheurs du vide ne sont ni plus ni moins que des élémentaires constitués de vide. Cette masse vaguement humanoïde est composée d'une matière noire fluide et dense qui absorbe complètement la lumière. Tout comme les élémentaires, ils disposent de catalyseurs qui les garde « formés », généralement des bracelets, parfois des morceaux d'armures ou des vêtements en étoffe. Parfois c'est un noyau.

Ces créatures comprennent l'eredun et les ordres, mais parviennent à peine à articuler quelques mots, et leur intelligence ne vaut pas grand chose. Elles sont totalement obsédées par le fait de se « nourrir » de ténèbres. Elles font parti des créatures préférées des démonistes : un marcheur du vide est totalement loyal et dévoué, et même si son invocateur venait à disparaître, elle obéirait à son dernier ordre jusqu'à la mort qu'elle ne craint absolument pas (ou dont elle n'est pas vraiment consciente). Leur manque de conscience de ce qui les entoure ainsi que leur dévouement les rend particulièrement faciles à invoquer.

Le marcheur du vide combat en attaquant de manière agressive ses ennemis, fonçant au corps-à-corps et tentant de les frapper. Leur corps éthéré les rend particulièrement résistants face aux assauts armés, et leur taille imposante est responsable du fait qu'ils soient souvent pris pour cible.

Les marcheurs du vide, de même que les élémentaires conventionnels, ne peuvent mourir que dans leur plan. Les tuer sur un autre plan que le leur brisera leur lien avec leur catalyseur et les bannira.

Certains marcheurs du vide sont tellement gavés par le néant qu'ils en deviennent des seigneurs du vide dont les tailles varient d'autant plus. Ils sont généralement équipés d'armures complètes afin de les stabiliser dans les plans mortels. Ils sont plus difficiles à invoquer, car il faut que le démoniste parvienne à briser l'envie de faim insatiable du seigneur du vide afin de le contrôler. Leur dangerosité devient élevée.

Seigneurs du vide notables :
-Dimensius, l'omni-dévoreur : Dimensius est le seigneur du vide qui a mené l'attaque sur K'aresh, le monde natal des éthériens. Il l'a intégralement détruit et a réduit les quelques éthériens survivants à l'état de momies spectrales. Tué à Raz-de-néant, il est sans doute retourné dans son plan d'origine désormais. Sa menace pourrait resurgir un jour.

Il existe encore un cap au-dessus du seigneur du vide, celui de Dieu du vide. Les dieux du vide sont des créatures de pur néant au pouvoir colossal et qui n'aspirent qu'à dévorer les mondes dans leur ensemble. Ils sont des naaru déchus, dont la lumière s'est muée en vide. N'étant lié à aucun catalyseur, ils sont tuables sur n'importe quel plan, mais cela reste plus facile à dire qu'à faire. Leur dangerosité devient extrême, il vaut mieux s'en débarasser rapidement.

Dieux du vide notables :
-Entropius : il est le naaru déchu M'uru. Sa transformation est due à l'absorption excessive de sa Lumière par les elfes de sang devenus chevaliers de sang. Vidé de toute son essence, il est mort et s'est distordu en cette créature de cauchemar. Il fut tué au Plateau du Puits de soleil, où il gardait ce dernier.
-Decimatus : il est le naaru déchu K'ure. Vivant au cœur d'Oshu'gun à l'origine, dans la seconde trame temporelle de Draenor, il fut corrompu et distordu par Cho'gall. Drek'thar et Nobundo, aidés par le commandement de la Horde et de l'Alliance réussirent à l'abattre avant qu'il ne commette des carnages irrécupérables (supposition sur la continuité de Wod).



Chasseur corrompu :


"Des aboiements sourds résonnent. Un cri se fait entendre, suivit de grognements. Plus de bruit. En s'approchant, on remarque une longue créature semblable à un loup maudit recouvert d'écailles qui retire ses tentacules d'un cadavre desséché et qui commence à dévorer la chair et broyer les os de sa victime."

Niveau de dangerosité : Moyen
Monde d'origine : Inconnu
Hiérarchie : Familiers


Le chasseur corrompu ayant bien évolué physiquement depuis la 6.2, je vais me baser sur son physique actuel.

Ces puissants mâtins font bien la taille d'un worg adulte. Recouverts d'écailles, des tentacules s'agitent dans leur dos alors que deux plus longues couvertes de crochets semblent mordre dans l'air. Leur puissante mâchoire est garnie de crocs à en faire pâlir les drakes. Aveugles, ils se repèrent grâce à l'odorat et à leur capacité à traquer la magie. Leurs quatre pattes se terminent par des doubles griffes. Leur queues fouettent l'air, terminées par des tentacules.

Les chasseurs corrompus sont d'ignobles loups démoniaques. Leur danger est réel, car ces créatures disposent d'outils de traque les rendant particulièrement dangereuses : la combinaison de leur odorat et de leur capacité à sentir la magie les rend, malgré leur cécité, impossibles à fuir, tout particulièrement pour les sorciers. Si ils sont si efficaces dans la chasse de la magie, c'est parce qu'ils s'en nourrissent : ils plantent leurs tentacules dans la victime et drainent leur essence vitale et surtout leur mana.

La Légion apprécie tout particulièrement l'utilisation de ces chiens. Non seulement ils font des adversaires coriaces contre les cavaliers, puisqu'ils affrontent les montures directement sur leur terrain, les mages et les fantassins classiques, mais en plus ils sont parfaits pour semer le chaos dans les rangs adverses en les chargeant et en pénétrant les lignes. Ces raisons font qu'ils sont les favoris des seigneurs des abîmes. Les démonistes les apprécient pour affronter d'autres lanceurs de sorts. Ou parce qu'ils ont une passion pour les canidés.

Personnage lié notable : Hakkar, le maître de la meute, un démon maniant deux fouets de feu aux origines inconnus (mais physiquement ressemblant au balor celte), dirigeait des meutes complètes de chasseurs corrompus. Il a été foudroyé par Malfurion il y a dix-mille ans de ça, depuis, aucun démon ne semble disposé à prendre sa place.


Gangregarde/Gangresoldat :


"Le cor résonna et la charge fut donnée. Des centaines de colosses à la peau rouge, bleue ou orange chargèrent, armés de haches, d'épées ou de hallebardes gigantesques. Ils balayèrent les premières lignes comme si elles n'existaient pas, dans des hurlements rageurs."

Niveau de dangerosité : Moyen
Monde d'origine : Inconnu
Hiérarchie : Gardes, soldats de choc, capitaines


Ces grands guerriers musculeux originaires de la race des mo'arg (bien qu'ayant supposément beaucoup mutés) ont une forme très humanoïdes. Leur peau peut varier du bleu au rouge, en passant par le jaune ou l'orange. Ils sont vêtus d'armures, enfin, de morceaux de plaque incrustées directement dans leur chair. Ce sont des guerriers à l'épreuve de la douleur. Ils aiment vêtir leurs armures d'attributs guerriers tel que des pointes, et ils manient généralement des armes lourdes conçues davantage pour mutiler leurs victimes que les tuer immédiatement.

Leurs compétences guerrières sont brutales. Coups circulaires, tourbillons, bonds, charges, lancers... ce sont de purs guerriers démoniaques, qu'on pourrait rapprocher des gangr'orcs. Ils ne fuient jamais un champ de bataille, ils dédient leur vie à faire couler le sang de leurs ennemis... ou le leur. Ils manquent souvent de réflexion, d'où le fait qu'ils occupent parfois un poste de capitaine, mais jamais plus. Leur talent martial est parfait pour mener quelques troupes, mais impossible pour eux d'être des stratèges.

Les démonologues préfèrent l'utilisation de ces guerriers à tous les autres. Leur manque d'intellect permet de garder un certain contrôle, ou de combler le fossé que cause leur puissance brut, mais leur sauvagerie et leur endurance les rend polyvalents. Leur nom change selon leur fonction, gangregardes pour ceux chargés de protéger et gangresoldats pour ceux chargés d'attaquer.

Gangregarde notable :
-Taragaman l'Affameur : Un gangregarde qui collaborait autrefois avec le puissant démoniste de la Lame Ardente Neeru Lamefeu. Grâce à l'aide de ce dernier, Taragaman avait investi le Gouffre de Ragefeu et s'occupait de la surveillance des troupes chargées de renverser Orgrimmar de l'intérieur. Il est mort aujourd'hui.

Les gangregardes possèdent une évolution : les gangreseigneurs. Leur physique change assez peu, bien que leurs armures soient plus développées. En revanche, ils sont des guerriers d'autant plus redoutables, et leur cruauté n'a fait que gagner en ampleur. Ils officient comme commandants et généraux au sein des armées démoniaques, ou en tant que Gardes d'élite, comme se fut supposément le cas pour Azshara, lorsque Sargeras lui offrit des démons. Leur dangerosité devient élevée.

Gangreseigneur notable :
-Zakuun : Un gangreseigneur, lieutenant d'Archimonde, chargé de briser la volonté du Chef de guerre de la Horde de fer, Grommash Hurlenfer. Il fut tué lors de l'assaut sur la Citadelle des Flammes infernales, et a échoué à sa tâche.



Dernière édition par Le Gueux le Lun 28 Déc - 22:32, édité 13 fois
avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Mar 8 Sep - 19:00

Succube :

"La créature se pencha doucement, avant de se mettre à quatre pattes. Son regard était aguicheur et sa posture cambrée mettait en valeur ses formes. Je sentis mon cœur battre d'une manière que je ne connaissais pas. J'étais obsédé par elle, je ne voyais qu'elle, elle était si... parfaite..."

Niveau de dangerosité : Moyen
Monde d'origine : Inconnu
Hiérarchie : Dames de parage, prêtresses, sorcières, servantes


Ces femmes cornues à la peau légèrement violacée et aux longs cheveux noires sont assez peu courante au sein de la Légion. Nommée succube, et appartenant à la race des sayaad (et non pas des saiyans) et sont réputées pour avoir tuées tous leurs homologues masculins, les incubes. Elles sont probablement parmi les troupes favorites des seigneurs de l'effroi, puisqu'elles sont expertes en manipulation.

Leur beauté représente les fantasmes de la plupart des hommes : apparence dévergondée, vêtement très légers en cuir, long cheveux noirs et cornes pour représenter la sauvagerie, taille fine pour la féminité, regard aguicheur... cela s'explique par le choix de cible : la plupart de leurs adversaires sont des hommes, plus enclins à s'engager dans les armées. L'attirance qu'elles créent forme une première faille pour l'utilisation de leurs pouvoirs de séduction, permettant ainsi de transformer leurs cibles en esclaves, souvent sexuels. Leur arme de prédilection, le fouet, laisse vaguement entrevoir le type de jeux auxquels elles s'adonnent en fois nues...

Les succubes savent aussi manipuler des pouvoirs d'invisibilité mineurs, les dérobant aux yeux des non-initiés à la magie ou aux sens faibles. Cela leur permet de se déplacer plus facilement et de choisir leurs proies avec attention. Généralement ceux qui ne les repèrent pas font de bonnes cibles.

De toutes les serviteurs des démonistes, les succubes sont les plus aimées. Les raisons sont multiples. En combat, elles occupent leurs cibles pendant que le sorcier peut incanter ses sorts destructeurs, ou peuvent faire un peu de repérage pour le compte de leur maître. La fidélité d'une succube approche d'un mélange de fanatisme et d'amour, elles semblent vouer une affection toute particulière à leurs maîtres et sont prêtes à se mettre en quatre pour accomplir tous leurs désirs, et ce, dans tous les sens du terme. Le mieux (ou le pire) reste que les maltraiter ne les dérange pas, bien au contraire... Contrairement à la majorité des démons invoqués, elles sont capables de désobéir volontairement à un ordre (grâce à leurs capacités mentales). Mais elles ne le font que pour l'intérêt de leur maître (généralement si cela peut lui sauver la vie).

Succubes notables :
-Souveraine des tourments : Une lieutenante de Kil'jaeden. Elle officiait en tant que bras (et probablement main) droit(e) de Maghteridon au Temple Noir, avant qu'Illidan Hurlorage, aidé de Kael'thas Haut-soleil et Dame Vash'j ainsi que de leurs peuples ne vienne la tuer. Elle était entourée d'une légion de serviteurs d'élites, et vivait probablement dans les quartiers que la Mère Shahraz récupérera plus tard.


Shivarra :


"Les fantassins devenaient fous et se mettaient à s'affronter les uns les autres tandis que cette sorcière à six bras entamaient une danse mortelle avec ses lames courbes, dans un nuage de sang écarlate."

Niveau de dangerosité : Élevé
Monde d'origine : Inconnu
Hiérarchie : Grandes prêtresses, assassins, aumôniers militaires, dames


Les shivarra sont les femmes de l'espèce des shivans, qui, à l'instar des succubes, ont probablement massacrées leurs hommes autrefois. Mesurant entre trois et quatre mètres de haut, ces femmes à six bras vêtues comme des prêtresses de contrées exotiques toisent tout ce qui les entoure d'un regard mauvais. La plupart des démons mineurs courbent l'échine devant elles.

Au sein de la Légion, elles officient comme prêtresses, répandant le culte démoniaque et formant les sectateurs jurant fidélité aux démons. Elles officient comme lieutenants démoniaques et commandent aux troupes pratiquant la magie, comme les succubes ou les diablotins. Elles sont aussi très douées avec les armes légères, et en combinant leur capacité de camouflage avec leurs six bras, font des assassins redoutables.

Elles manient des capacités de contrôle mental, plus redoutable que la séduction des succubes, et qui surtout marchent sur tous les sexes et toutes les créatures. Leurs pouvoirs d'ombre rappellent ceux des prêtres de l'ombre. Les démonologues les plus puissants appellent ces créatures et en font de véritables ensorceleuses à leur service, leur permettant de transformer leurs ennemis en vulgaires légumes qu'ils peuvent annihiler sans mal.

Shivarra notables :
-Mère Shahraz : Une mère, au sens religieux, parmi les shivarra. Elle servait Illidan en lui apportant des tas de mortels contrôlés mentalement, aidées par ses succubes, bien que ces derniers étaient surtout des femmes... Le destinataire de leur fonction première restera un mystère.
-Giselda la Mégère : Dans les deux trames temporelles, Giselda est une orque fidèle au Conseil des ombres qui deviendra une Shivarra. Ses recherches en démonologie ont été tellement poussé qu'elle a réussi à réellement modifier tout son corps afin de devenir une pure shivarra. La mort l'aura poussé la première trame, Gul'dan dans la seconde.

Anecdotes :
-Les shivarra sont inspirées de la déesse indienne Kali.
-Leur fonction rappelle celles des templiers Protoss de Starcraft.


Dernière édition par Le Gueux le Lun 28 Déc - 22:40, édité 3 fois
avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Ven 11 Sep - 21:51

Infernal :


"Les cieux s'embrasèrent d'une rage immense et envoyèrent des roches couvertes de flammes gangrenées s'écraser au centre des lignes, créant des trous béants. Des colosses de roche et de flammes vertes se dressèrent ensuite, et se mirent à piétiner tout ce qui passait à leur portée."

Niveau de dangerosité : Élevé
Monde d'origine : Tous
Hiérarchie : Armes de siège, artillerie


Les infernaux sont des colosses façonnés dans la roche. De forme vaguement humanoïde, ils sont fabriqués dans les gangreforges par les ouvriers de la Légion Ardente. Ces golems sont dénuées de toute intelligence, mais servent de chars d'assauts aux démons. Leur carapace de pierre les rends particulièrement résistants aux attaques physiques, et qui plus est, ils disposent d'une grande résistance à la magie. Ils se contentent généralement de piétiner les rangs adverses.

Les infernaux ont pour caractéristique de tenir debout grâce aux flammes gangrenées qui les animent, produites par les démons supérieurs. C'est ce qui les rend résistant à la magie, et produit leur aura d'immolation, noyant ainsi leurs ennemis dans les flammes corruptrices.

Une autre des clés de voûte de la stratégie d'utilisation des infernaux consiste à les projeter grâce aux gangrecanons ou via invocation depuis le ciel. Les infernaux se mettent alors en boules et tombent tels des météorites dans les rangs ou les bases adverses. Selon la hauteur, les dégâts peuvent être très importants. Les nathrezims les invoquent régulièrement pour les assister en combat.


Abyssal :


"Et la terre gronda, tandis qu'une colonne de flammes écarlates enfonçait l'infanterie. Les ogives des mortiers ne faisaient que rebondir face à leur carapace aussi dures que le diamant."

Niveau de dangerosité : Élevé
Monde d'origine : Tous
Hiérarchie : Armes de siège


Les abyssaux sont très semblables à leurs homologues, les infernaux. La différence majeur se joue sur leur constitution : si les infernaux sont fait à partir de flammes gangrenées, les abyssaux sont fabriqués à partir de flammes destructrices pures. Leur roche est sculptée dans des pierres particulièrement résistante, cette caractéristique expliquant leur rareté : si fait apparaître des flammes gangrenées demande la présence d'un seigneur démoniaque, ce qui se fait constamment lors d'une offensive, trouver des roches aussi solides est bien plus complexe.

Les abyssaux font de meilleurs béliers que les infernaux car plus résistants, mais sont moins efficaces pour repousser la magie et sont ainsi plus aisément neutralisés en cas d'affrontement à coups de sorts. Leurs flammes sont plus intenses mais moins douloureuses. Ils ne peuvent également pas se mettre en boule, les empêchant ainsi de servir d'artillerie.

Contrairement aux idées reçues (mais jamais démontrées), un abyssal n'est pas plus puissant qu'un infernal. Leurs rôles sont tout simplement aussi différents que complémentaires.

Abyssal notable :
-Supremus : Supremus était un abyssal absolument gargantuesque, utilisé pour protéger le Temple Noir du temps du règne d'Illidan. Nul ne sait dans quelle matière il fut fabriqué, ni où, mais une chose est certaine, sa puissance de destruction était démesurée. Ses flammes étaient tellement intenses qu'elles en étaient bleues. Il a été détruit lors de la chute du temple, tentant de protéger la cour.



Dernière édition par Le Gueux le Lun 28 Déc - 22:50, édité 2 fois
avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 1:25

Ered'ruine

Garde funeste :


"Ils fracassaient leurs sabots sur le sol en hurlant, brandissant leurs immenses lames corrompues et faisant tomber une pluie de flammes sur le champ de bataille. Les quelques survivants durent alors affronter leur charge dévastatrice. A la fin, il ne resta que des cendres."

Niveau de dangerosité : Élevé
Monde d'origine : Inconnu
Hiérarchie : Troupes d'élite, gardes d'élite


Les gardes funestes font parti des troupes les plus dangereuses d'un point de vu militaire. Ces puissants et grands démons, à la peau rouge, orange ou bleue, sont dotés d'une paire de cornes et d'ailes (qu'ils volent assez peu). Leur importante musculature, doublée à leur taille, les rends très résistants et endurants, leur permettant d'encaisser des chocs très violents. Leur peau épaisse et leur résistance à la magie les rends quasi insensibles à toute forme d'artillerie. Ils forment le gros des troupes des Seigneurs des abîmes.

Les gardes funestes exercent à la fois leur puissance destructrice et leur magie infernale sur le champ de bataille. Ils broient leurs adversaires à l'aide de leurs gigantesques épées, et déstabilisent leurs ennemis de plus petite taille en fracassant leurs sabots au sol, faisant ainsi trembler la terre. Dans le cas où ils doivent supprimer des cibles en arrière-ligne, ils génèrent des pluies de flammes et traits d'ombre, et se fraient un chemin en affaiblissant leurs ennemis à coups de malédictions de faiblesse.

La puissance des gardes funestes est telle, que seul les démonistes très entraînés peuvent les appeler. Et ils ne peuvent les garder que quelques instants sous contrôle. Il n'y a que les maîtres démonologues qui parviennent à les soumettre totalement.

Garde funeste notable :
-Azzinoth : Azzinoth était le porteur des célèbres glaives d'Azzinoth et du rempart du même nom (qui lui servait de cuirasse). Commandant de la Légion Ardente durant la guerre des Anciens, il fut défait par Illidan Hurlorage, qui s'empara de ses glaives et en fit ses armes favorites.


Fiel de la terreur :


"Leur cri perçant résonna dans les cieux. Des centaines de guerriers ailés descendaient. Une pluie de sorts d'ombre dévasta ensuite toute vie en-dessous d'eux, laissant un sillage de cadavres fumants."

Niveau de dangerosité : Élevé
Monde d'origine : Inconnu
Hiérarchie : Sentinelles, troupes aériennes


Les fiels de la terreur ressemblent à  leur cousin gardes funestes, mais avec des détails légèrement différents. Ils disposent d'une couronne de six cornes, et d'une sorte de « bouche » recouverte garnie de crocs au milieu du ventre, de laquelle s'échappe une sorte de fumée verdâtre. C'est à priori tout ce qui les distingue des gardes funestes physiquement.

Les fiels volent de manière beaucoup plus régulière que les gardes funestes. C'est pour cela qu'ils font office de troupes aériennes : ils prennent leur envol et lancent leurs puissants sorts de feu et d'ombre sur les ennemis plus bas. Leur puissance est suffisamment importante pour rivaliser avec celle de drakes et de dragons, comme ce fut le cas à la guerre des Anciens.


Seigneur funeste :

"Le monde trembla devant sa charge. Rien ni personne ne pouvait lui résister, il ne faisait que piétiner ce qui se mettait en travers de sa route. Son rictus maléfique résonnait jusqu'aux terres voisines."

Niveau de dangerosité : Extrême
Monde d'origine : Inconnu
Hiérarchie : Lieutenants, commandants, seigneurs


Les seigneurs funestes sont des gardes funestes à la taille complètement disproportionnée et à la magie toute-puissante. Ils font parti des démons supérieurs de la Légion Ardente, appartenant au cercle des quatre plus puissantes espèces démoniaques. Dominant complètement le champ de bataille, ils commandent à leur semblables. Rien que leur marche peut être destructrice, inutile de préciser ce que cela devient quand c'est par la magie qu'ils résolvent les conflits. Les dégâts sont souvent considérables. Leurs pluies des enfers massacrent des régiments entiers, et leur lame dévastent des armées d'un simple revers.

Seigneur funeste notable :
-Kazzak : Kazzak était un commandant d'Archimonde durant la guerre des Anciens et la Troisième guerre. Il y survécut et fuit dans les Terres foudroyés, avec ses troupes. Il protégea la Porte des Ténèbres jusqu'à sa réouverture, ce qui lui valu un nouveau gain de puissance offert par Kil'jaeden. Kazzak protégea son trône en Outreterre et fut défait là-bas. Il réapparut des années plus tard à la même position, mais dans Draenor. Kazzak possédait une arme appelé Glaive des aspects, lui offrant la puissance des cinq vols en une seule arme.
-Haut-seigneur Kruul : Kruul était un lieutenant de Kazzak. Lorsque Kil'jaeden a béni ce dernier et qu'il parti en Outreterre, Kruul le remplaça pour monter la garde dans les Terres ingrates, conservant une avant-garde de la Légion dans le sud des Royaumes de l'est.


Dernière édition par Le Gueux le Lun 28 Déc - 22:57, édité 1 fois
avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:07

Faune corrompue

Chien de gangrène :

"Ses deux têtes menaçante rugirent, puis commencèrent à cracher leur souffle vert gangrené."

Niveau de dangerosité : Moyen
Monde d'origine : Outreterre
Hiérarchie : Familiers


Ces chiens à deux têtes, semblables aux chiens du magma d'Azeroth, viennent de la Vallée d'Ombrelune. Quelques-uns se promènent en Outreterre, d'autres sont invoqués. Ils disposent d'un souffle gangrené que chacune de leurs têtes peuvent lancer simultanément.


Sanglier gangrené :

"Sa charge folle et brutale gagne en sauvagerie grâce aux lourdes pointes vertes gangrenées qui lui ont poussé dans le dos. Un épais filet de bave coule de sa mâchoire."

Niveau de dangerosité : Moyen
Monde d'origine : Outreterre, Draenor
Hiérarchie : Bêtes sauvages


Ces sangliers, devenus verts et couverts de pointe par excès d'exposition à la magie gangrené, ont perdu tout sens commun. Ils chargent tout ce qu'ils trouvent à leur portée, jusqu'à mourir tué par une créature plus puissante qu'eux.


Chien ténébreux :


"Le puissant mâtin montra les crocs d'un air menaçant avant de bondir."

Niveau de dangerosité : Faible
Monde d'origine : Azeroth
Hiérarchie : Bêtes sauvages, familiers Réprouvés


Ces chiens sont apparus après la Troisième Guerre, naissant de chiens normaux touchés par la corruption. Leur pelage a viré sur des couleurs inhabituelles (bleu, rouge, violet...) et des cornes leur ont poussé. Hantant les terres souillées par le Fléau du temps de la Troisième Guerre, les réprouvés en ont fait des familiers de choix. Certains démonistes les utilisent comme des chiens normaux, mais généralement ils préfèrent le concours d'un vrai chasseur corrompu.


Palefroi corrompu :

"Ma puissante monture galopa, traversant les terres à une vitesse fulgurante. Ses sabots enflammés laissaient une traînée de flammes derrière eux, rappelant à tous son effrayante et noble stature."

Niveau de dangerosité : Faible
Monde d'origine : Azeroth
Hiérarchie : Monture


Ces chevaux à la crinière de flammes et aux sabots enflammés ont été créé par le conseil des ombres. Les premiers datent certainement de la création des chevaliers de la mort par Gul'dan. D'autre en ont créé directement à Désolace, et ont décidé d'en faire des montures. Leur nouveau statut de démons permet aux démonistes de les invoquer directement, et non plus de les traîner derrière eux.


Dernière édition par Le Gueux le Lun 28 Déc - 23:01, édité 1 fois
avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:31

Observateur :



Terreur du vide :



Mo'arg :



Gan'arg :

avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:33

Satyr :




Eredar

Garde-courroux :




Man'ari :


avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:35

Seigneur des abîmes :



Seigneur de l'effroi :

avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:36

Destrier de l'effroi :



Chevalier de la mort :

avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:38

Races corrompues

Gangr'orc :




Elfe gangresang :


avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:40

Roué :




Perdu :


avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Jeu 17 Sep - 2:43

Illidan Hurlorage :




Gul'dan :





Sargeras :


avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Wriv Varanka le Ven 29 Jan - 15:54

Je reprendrai le taff sur le codex bientôt. Je mettrai juste la prio sur les démons principaux (érédar, Nathrezim, Annihilan) et les personnalités (Gul'dan, Sargeras et Illidan).

Le reste se fera encore ultérieurement.
avatar
Wriv Varanka
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 21
Localisation : Dans la mer à chasser des poissons

Voir le profil de l'utilisateur http://mokkroggar.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Codex : les démons

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum